Rechercher dans ce blog

lundi 21 juin 2021

La vie est un voyage

  Hâte-toi de bien vivre et songe que chaque jour est à lui seul une vie. Sénèque



Un sage prit la parole et dit : "La vie est un voyage. Comme les oiseaux, nous sommes un jour appelés à quitter le nid de notre enfance pour voler de nos propres ailes. Nous allons découvrir l'amour et bien souvent fonder une famille. Nous allons apprendre un métier pour nous réaliser dans un travail et subvenir à nos besoins matériels et à ceux de nos enfants. Tout cela est bien. Mais tout cela n'est pas suffisant. Au cours du voyage de la vie, nous allons rencontrer bien des obstacles. La maladie peut survenir, l'amour peut s'éclipser, nos proches vont mourir, nous ne sommes jamais sûrs de toujours pouvoir faire face aux difficultés matérielles de l'existence. 
 
Nous allons découvrir combien il est difficile d'aimer, combien il est rare de trouver un travail qui nous épanouisse en profondeur, combien nous sommes souvent pris dans des contradictions intérieures, dans des peurs, des colères, des frustrations, des jalousies, des découragements. Au fil de la vie, nous allons devoir apprendre à vivre. A vivre pleinement, les yeux ouverts, avec conscience et attention. A vivre en étant capable de choisir les bonnes personnes pour partager notre quotidien, en évitant de commettre les mêmes erreurs que dans le passé, en se donnant les moyens d'être véritablement soi-même et heureux, autant que faire se peut.
 
Tout cela s'apprend avec le temps et l'expérience. Mais il est infiniment précieux d'utiliser au plus tôt la clarté de notre esprit pour nous guider sur le chemin de la vie. Bien des égarements, des erreurs, des mauvais choix et des drames pourront être évités."
 texte extrait de L'Âme du monde
Frédéric Lenoir
 

 

jeudi 20 mai 2021

Pourquoi aimer les animaux

 Les animaux sont nés pour nous apprendre à aimer. David Banville


Poésie la petite vache handicapée contre Eowyn la zébu sauvée de l'abattoir, veillent sur Padawan le veau secouru alors qu'il était en grave dénutrition et Gandalf, le mouton confié par ses propriétaires car des gens cherchaient à l'acquérir pour l'égorger



Pourquoi aimer les animaux?
Parce qu'ils vous donnent tout, sans rien demander.
Parce que contre le pouvoir de l'homme armé, ils sont sans défense.
Parce qu'ils sont des enfants éternels, Parce qu'ils ne savent pas ce qu'est la haine ou la guerre.
Parce qu'ils ne connaissent pas l'argent et qu'ils se consolent seulement avec un endroit pour échapper au froid.
Parce qu'ils se font comprendre sans dire un mot,
Parce que leur regard est aussi pur que leur âme.
Parce qu'ils ne connaissent ni envie ni rancune,
Parce que le pardon est encore naturel en eux.
Parce qu'ils savent aimer avec loyauté et fidélité.
Parce qu'ils vivent sans avoir une maison luxueuse.
C'est pourquoi ils n'achètent pas l'amour,
ils attendent juste ça
Et parce qu'ils sont nos compagnons, amis éternels, que rien ne pourra séparer.
Parce qu'ils sont vivants.
Pour ceci et mille autres choses, ils méritent notre amour.
Si nous apprenions à les aimer comme ils le méritent, nous serions très proches de Dieu ...
~Mère Teresa~
 
Poésie la petite vache handicapée lorsqu'elle tétait Yoko la jument en sauvetage. Yoko l'avait adoptée et a fait du lait pour elle pendant 8 mois..

 

mardi 11 mai 2021

A toi mon humain que je quitte

 

Nous sommes tous ici et maintenant pour une visite. Nous ne sommes que de passage. Nous sommes venus observer, apprendre, grandir, aimer puis retourner d'où nous venons.

Dicton aborigène australien

 


 

 

À toi mon humain que je quitte…
Mon cher humain, toi qui m’a tant aimé, chéris, nourris, câliné,
Je vois que tu pleures, car ça y est, c’est le grand moment. Celui de nous quitter.
Je veux t’expliquer certaines choses. Tu es triste parce que je suis partie, mais garde en mémoire comment je suis heureux de t’avoir rencontré.
Combien de chats, d’animaux de compagnie, comme moi meurent tous les jours sans rencontrer quelqu’un de spécial comme toi ?
Je sais que mon départ t’attriste, mais je devais y aller maintenant. Je veux te demander de ne pas te blâmer pour quoi que ce soit. Sois doux avec ta peine autant que l’étais de tes caresses pour moi.
Je t’ai entendu sangloter que tu aurais dû faire autre chose pour moi.
Ne dis pas ça, tu as fait beaucoup pour moi ! Sans toi, je n’aurais rien su de la beauté que je possède en moi et qui existe en toi.
Saches que nous les animaux vivons le présent intensément et nous sommes très sages : nous profitons de chaque petites choses chaque jour, et oublions le passé rapidement.
Nos vies commencent quand on connaît l’amour, le même amour que tu m’as donné, mon ange sans ailes et deux jambes.
Saches que si tu trouves un animal gravement blessé, et que tu n’as qu’un peu de temps dans ce monde à lui accorder, tu fournis un énorme service en l’accompagnant dans sa dernière transition.
Aucun d’entre nous n’aime être seul, pas plus quand il est temps de partir.
Plus de pleurs, s’il te plaît. Je serai bien. J’ai en mémoire le nom que tu m’as donné, la chaleur de ta maison qui était devenue la mienne.
Je garde le son de ta voix qui me parle, même si je ne comprenais pas toujours ce que tu me disais. Ciel que tu m’en as raconté des choses!
Je porte dans mon cœur toutes les caresses que tu m’as données.
Tout ce que tu as fait était très précieux pour moi et je t’en remercie du fond du cœur. Je ne sais pas comment te le dire, parce que je ne parle pas ta langue, mais sûrement qu’à mon regard tu pouvais voir ma gratitude.
Je vais juste te demander de prendre soins de toi:
Sèche tes larmes qui se pointeront ici et là sur ton visage. Retrouve ton magnifique sourire.
Rappelle-toi à quel point nous avons vécu ensemble de merveilleux moments.
Souviens-toi des singeries que j’ai fait pour te remonter le moral. Revis en ma mémoire tous ces instants partagés ensemble!
Évite de dire que tu n’adopteras plus jamais un autre animal, parce que tu as beaucoup souffert de mon départ. Sans toi, je n’aurais pas en têtes tous ces moments de douceurs que j’ai vécues.
S’il te plaît, ne fais pas ça !
Il y en a beaucoup comme moi qui attendent quelqu’un comme toi. Donne-leur ce que tu m’as donné, s’il te plaît, ils en ont besoin comme j’avais besoin de toi.
Ne t’oblige pas par contre. Je comprendrai.
Ne garde pas l’amour que tu as à donner, par peur de souffrir
Nous reconnaissons que tu es un ange pour nous les animaux, et que sans les gens comme toi notre vie serait plus dure que parfois elle l’est. Suis ta noble tâche si tu le peux, si tu en ressens l’élan.
Maintenant c’est à moi d’être ton ange.
Je t’accompagne sur ton chemin et t’aiderai à aider les autres comme moi. Je vais parler à d’autres animaux qui sont ici avec moi, je leurs dirai tout ce que tu as fait pour moi et je vais dire fièrement : « C’était ma famille, c’était mon humain ».
Ce soir, quand tu regarderas le ciel et que tu verras une étoile qui clignote, je veux que tu saches que c’est moi qui cligne des yeux ; ce sera ma façon de te prévenir que je suis bien arrivé et de te dire « merci pour l’ amour que tu m’ as donné ».
Disons-nous « À plus tard. » Je t’attendrai.
 
 auteur inconnu
 

 

samedi 8 mai 2021

Une famille d'arbres

 Les fleurs, les arbres, tout poussait avec force, tout verdissait avec vigueur. Il semblait que tout avait reçu une âme. Tout parlait tout chantait.

Novalis 



UNE FAMILLE D’ARBRES

 

C'est après avoir traversé une plaine brûlée par le soleil que je les rencontre.

 

Ils ne demeurent pas au bord de la route, à cause du bruit. Ils habitent les champs incultes, sur une source connue des oiseaux seuls.

 

De loin, ils semblent impénétrables. Dès que j'approche, leurs troncs se desserrent. Ils m'accueillent avec prudence. Je peux me reposer, me rafraîchir, mais je devine qu'ils m'observent et se défient.

 

Ils  vivent en famille, les plus âgés au milieu et les petits, ceux dont les premières feuilles viennent de naître, un peu partout, sans jamais s'écarter.

 

ils mettent longtemps à mourir, et ils gardent les morts debout jusqu'à la chute en poussière. Ils se flattent de leurs longues branches, pour s'assurer qu'ils sont tous là, comme les aveugles. Ils gesticulent de colère si le vent s'essouffle à les déraciner. Mais entre eux aucune dispute. Ils ne murmurent que d'accord.

Jules Renard Histoires naturelles

 


 

dimanche 2 mai 2021

Guérissez-vous

" Voir, c'est communiquer avec l'immense et toucher ce qui est à jamais hors de portée.

C'est mettre au jour la voie d'un monde enchanté."

Hajjar Gibran

 


"Guérissez-vous avec la lumière du soleil et les rayons de la lune. Avec le bruit de la rivière et de la cascade. Avec le balancement de la mer et le flottement des oiseaux. Soignez-vous avec de la menthe, du neem et de l'eucalyptus. Sucrez avec de la lavande, du romarin et de la camomille. Embrassez-vous avec la fève de cacao et un soupçon de cannelle. Mettez de l'amour dans le thé au lieu du sucre et buvez-le en regardant les étoiles. Guérissez-vous avec les baisers que le vent vous donne et les câlins de la pluie. Tenez-vous debout avec vos pieds nus sur le sol et avec tout ce qui en découle. Soyez plus intelligent chaque jour en écoutant votre intuition, en regardant le monde avec votre front. Sautez, dansez, chantez, pour que vous viviez plus heureux. Guérissez-vous, avec un bel amour, et souvenez-vous toujours que vous êtes le médicament."

Maria Sabina

 


 María Sabina García (1888 - 23 novembre 1985) est une guérisseuse mazatèque originaire du sud du Mexique.

La vie est un voyage

  Hâte-toi de bien vivre et songe que chaque jour est à lui seul une vie. Sénèque Un sage prit la parole et dit : "La vie est un voyag...